Captain' Fourchette

L'alimentation intuitive : écouter son corps et ses besoins

Alicia Sicardi, chercheuse en nutrition à l'INSERM nous livre les secrets libérateurs de l'alimentation intuitive

3 mn

Hello Captain’

As-tu déjà entendu parler de l’alimentation intuitive ? Est ce que tu penses que tu t'écoutes assez ? Es tu en paix avec la nourriture ?
On s'est entretenues avec Alicia Sicardi chercheuse en nutrition à l'INSERM et auteur du livre “Le grand livre de l’alimentation intuitive” aux Éditions LeDuc.
“Soignez votre corps. C'est l'endroit unique que vous avez pour vivre.” Jim Rohn

L'Alimentation intuitive c'est quoi ?

1-S’accorder la permission inconditionnelle de manger la nourriture désirée, en se libérant de la mentalité des régimes et de la culpabilité de manger

2-Faire la paix avec la nourriture en changeant la vision manichéenne que nous avons et qui nous pousse à classer les aliments en catégories de « bons » ou « mauvais »

3-Honorer nos signaux physiques de faim, de satiété et notre plaisir gustatif en nous reconnectant aux sensations physiologiques du corps

4-Respecter notre corps et honorer notre santé en adoptant une alimentation douce qui s’aligne avec nos goûts, nos valeurs et nos idéologies, mais aussi en pratiquant des activités physiques pour le plaisir plus que pour la nécessité de répondre à des codes sociaux, de sculpter son corps ou de rentrer dans un esprit de performance (physique et/ou mentale)

5-Retrouver une estime de soi physique et mentale positive et bienveillante

6-Se familiariser avec nos émotions, apprendre à les repérer, les nommer, les accueillir et les vivre et ce, sans avoir systématiquement recours à l’alimentation


Les enfants pratiquent l'alimentation intuitive, prenons exemple sur eux !

Les jeunes enfants pourraient être appelés des « mangeurs libres »

Un bébé qui va bien ne se laisse jamais mourir de faim, ne se prive pas de manger ni ne mange à outrance au point de se rendre malade. Vous avez peut-être également remarqué qu’un enfant ne mange pas quand il est malade. Et il réagit ainsi tout naturellement, sans connaître aucune règle du fonctionnement physiologique de son corps, se référant à ses sens qui lui manifestent l’absence de faim.
L'enfant fait instinctivement confiance à son corps, avec l’intuition que ce dernier sait se réguler.

Il n’y a que vous et vous seul qui êtes en mesure de déterminer si la manière dont vous mangez vous convient, vous est adaptée ou non.

Il n’y a que vous qui pouvez sentir quelle quantité vous devez manger et quels types de nutriments vous sont les plus favorables à tel ou tel moment.

Cela n’a rien d’anarchique. Les études scientifiques montrent que nous avons une manière homéostasique de manger qui est orientée selon notre état nutritionnel

Il y en a d’autres qui explicitent que notre corps se dirige naturellement vers certains aliments précis parce qu’ils contiennent justement ces nutriments qui nous manquent. Par exemple, j’ai envie de manger du fromage quand mon corps manque de calcium... Il y en a d’autres encore qui complètent ces faits et qui nous montrent que nous avons également une régulation hédonique de notre prise alimentaire : 

C’est la satisfaction du plaisir alimentaire, qui est tout aussi important que l’équilibre de l’assiette en lui-même.

Alimentation, émotions et troubles alimentaires

L'alimentation et la gestion des émotions peuvent être en lien avec des troubles du comportement alimentaire ( TCA)

Certaines de nos émotions peuvent entraîner :

-une pulsion alimentaire,

-une envie irrépressible de manger,

-une perte de contrôle,

-une incapacité à différer l’action de manger.

Et cela est vite assimilable à un comportement qui peut paraître addictif " rappelle Alicia Sicardi .

Ignorer ses émotions a des répercussions néfastes : elles deviennent plus intenses et reviennent plus souvent.

Comme nous conditionnons souvent notre corps à répondre à ces émotions avec la nourriture, et bien, la réponse alimentaire est elle aussi de plus en plus forte et plus fréquente : jusqu’à l’apparition de compulsions alimentaires (et plus) pour certains.

Nous observons de plus en plus de pathologies qui sont fortement suspectées d’être en lien avec les émotions :

- le syndrome de l’intestin irritable,

- la fibromyalgie,

- les cancers.

Bien évidemment, ces pathologies n’apparaissent pas uniquement à cause de l’oppression des émotions, en revanche, nous savons désormais que les émotions peuvent faire partie du processus qui mène à la maladie lorsque nous les évitons trop où lorsque nous essayons en vain de les contrôler ou de les « gérer ».”

Modifier votre alimentation ne vous aidera pas vraiment sur ce point. En revanche, accepter à tolérer vos émotions est une solution appropriée et bénéfique. La méditation peut vous y aider ainsi que la consultation de thérapeutes professionnels.

Si tu as du mal à gérer à tes émotions et que cela se répercute sur ton alimentation, ta façon de manger... Sache que tu peux être accompagné par des professionnels sur CaptainZen spécialistes des émotions et de l'alimentation. Tape simplement ton symptôme dans la barre de recherche de notre plateforme et notre algorithme intelligent te proposera les meilleurs praticiens adaptés à tes besoins.


L'auteur.e
Alicia Sicardi
Alimentation intuitive / Alimentation et émotions / Stress / Anxiété / Insomnie / Fatigue / Charge mentale / Régime / Angoisse / Tu savais que / Gestion d'émotion / Réconfort