Captain' Mental

Comprendre et gérer ses émotions

Notre praticienne te donne un exercice qui te reconnectera avec tes émotions

5 mn

Hello Captain'

Les émotions font partie intégrante de notre vie et même de notre existence. Malheureusement, on est nombreux à ne pas savoir comment les gérer au quotidien et à se sentir complètement démuni(e)s, surtout lorsque de fortes émotions nous envahissent. Notre sophrologue Mai Lam te donne quelques astuces pour t'aider à les comprendre et les gérer !


Notre société, rythmée par l'efficacité et la productivité, ne leur laisse pas beaucoup de place. Dans certains pays et cultures, elles sont même mal vues et doivent être cachées

Résultat : nous les craignons !

Sauf qu'en réalité, les émotions ont bien un rôle précis: celui de nous informer sur nos propres besoins. Leur rendre leur place, les écouter est essentiel car elles font aussi partie de notre équilibre

Dans cet article, je vous explique en détail ce qu'est une émotion et pourquoi il est important, si ce n'est essentiel que d'apprendre à les accueillir et les décrypter. Je vous partage aussi une méthode pour apprendre à les écouter et les appréhender


Qu'est ce qu'une émotion ? 

Il s'agit d'une réaction affective face à un stimuli interne (une pensée) ou externe (une situation). 

L'émotion se manifeste tant sur le plan physique (traits et expression du visage...), sur le plan physiologique (rythme cardiaque, température du corps, production d'hormones... ) et sur le plan émotionnel. 

Elle est propre à chaque personne et dépend de son expérience, de ses croyances, de son éducation...  Ainsi, face à une même situation, deux personnes peuvent ressentir des émotions différentes

Contrairement à ce qu'on a tendance à croire, une émotion n'est pas du tout dangereuse : elle a une durée de vie limitée, si on accepte de la laisser s'exprimer librement. Au pire, elle est désagréable

Emotion vient du latin « e movere », qui veut dire mettre en mouvement. Ce qui signifie que lorsqu'on ressent une émotion, cela implique une action de notre part

Dans le langage commun, on parle souvent d'émotions positives (joie) et d'émotions négatives (colère, tristesse...). Personnellement, je n'aime pas ces 2 qualificatifs, car pour moi, elles n'ont rien de négatif. Négatif sous-entend qu'elles ne servent à rien, alors que toutes, ont une utilité. Je préfère parler d'émotions confortables et inconfortables ou agréables VS désagréables


The One Where Estelle Dies Episode 15 GIF by Friends



Pourquoi est-ce important de savoir les écouter et les comprendre ? 

Jusqu'ici, on nous a souvent appris et fait comprendre qu'avoir des émotions désagréables n'était pas une bonne chose : il ne faut pas montrer quand on est en colère, il faut se cacher quand on est triste etc. Et selon si on est un homme ou une femme, les conseils ne seront pas les mêmes :

On invite souvent les petits garçons à ne pas pleurer car ce sont des garçons, alors qu'une petite fille qui pleure, on ne lui dira rien.  

Imaginez les voyants sur un tableau de bord d'une voiture : lorsqu'un voyant s'allume, cela indique qu'il y a un problème et nécessite une action de notre part. Si nous ne faisons rien, d'autres voyants peuvent apparaître jusqu'à la panne du véhicule.

Dîtes-vous que c'est la même chose pour nous. L'émotion est le reflet de notre propre état intérieur. Ainsi, elle est un bon indicateur sur nos propres besoins par rapport à une situation. Elle nous permet aussi d'adopter une stratégie adéquate

À la base, c'est grâce aux émotions que l'être humain a pu s'adapter et survivre.

Accueillir ses émotions

Bloquer une émotion nous fait passer en mode survie. Nous allons ainsi mettre différentes stratégies en place afin de ne pas la ressentir ou la fuir. Or, les émotions qu'on réprime finissent pas s'exprimer d'une autre manière : sous forme corporelle (douleurs, blocages, épuisement...) ou sous forme comportementale (fuite, repli, agression...). 

Une émotion ignorée reviendra toujours et reviendra de manière plus intense. Sur la durée, elle peut aussi s'accumuler avec d'autres émotions ou sentiments (culpabilité, peur, honte...). D'où l'importance d'apprendre à les accueillir et être à leur écoute

Néanmoins, je suis consciente que ce n'est pas la partie la plus facile puisque nous faisons partie d'une génération à qui on n'a pas appris à le faire. Voici donc ma méthode pour apprendre à les accueillir. 

(Petite note : accueillir l'émotion ne veut pas forcément dire qu'il faille l'accueillir à l'instant T, où elle se présente. Il y a des cas où évidemment, il est difficile de les laisser s'exprimer. Dans tous les cas, je conseille toujours de revenir sur l'émotion, même plus tard.

Je vous propose ici un exercice pour « expérimenter » une émotion en particulier. L'objectif est de vous familiariser avec les sensations et ressentis correspondant à cette émotion. Ça vous aidera à la reconnaître plus vite lorsque celle-ci se re-manifestera :

Etape 1 : Installez-vous dans un endroit calme, où vous ne serez pas déranger et où tu vous vous sentez bien et en sécurité. J'insiste beaucoup sur ce point, car il est aussi important que vous vous sentiez en totale sécurité afin de pouvoir vivre l'expérience

Etape 2 : Remémorez-vous une situation, un événement ayant provoqué l'émotion que vous souhaitez « expérimenter » et laissez venir à vous les ressentis, les sensations que cela a engendré. L'idée n'est pas de vous laisser complètement submerger mais de laisser l'émotion vivre en surface

Etape 3 : Observez ! Observez ce qui se passe dans votre corps

- Où est-ce que cela se situe : les cervicales ? Les épaules ? Le ventre ? Le dos ? Autres ?

- Que ressentez-vous physiquement : sensation de chaleur ? Picotement ? Nœud au ventre ? Tensions ?

L'idée ici est juste d'observer comment l'émotion se manifeste chez vous. Ainsi, je vous conseille aussi de laisser votre corps s'exprimer en toute liberté, sans porter de jugement

Etape 4 : N'intervenez pas ! Respectez la durée de vie de ce que vous ressentez. N'oubliez pas, vous êtres en sécurité et l'émotion n'a rien de dangereux. Elle est seulement désagréable. Quand elle aura atteint son « pic », l'intensité redescendra seule jusqu'à sa disparition. 

Etape 5 : Essayez de nommer l'émotion ressentie. N'hésitez pas à vous aider d'une roue des émotions afin d'affiner et enrichir votre vocabulaire et ainsi être au plus juste de ce que vous ressentez. Si je prends la colère, qu'avez-vous ressenti réellement : De l'agacement ? De l’énervement ? De l'exaspération ?

Etape 6 : Identifiez vos besoins à ce moment : qu'est ce qui a été bafoué ou non respecté ? Qu'est-ce que cette émotion vient dire de vous ? 

L'auteur.e
Mai Lam
Emotions / Stress / Anxiété / Développement personnel / Bien-être / Zen attitude / Conseils d'experts / Charge mentale / Réconfort / Fatigue